Français
English

Le plan quinquennal

Vous vous souvenez sans doute qu’au mois de janvier dernier, le nouveau conseil municipal a adopté le premier budget de son mandat en misant sur des objectifs tels que la transparence et l’efficience? Vous vous souviendrez aussi du changement apporté aux modalités d’investissement dans les infrastructures routières lors de ce premier budget. Dorénavant, les travaux routiers sont planifiés à l’échelle municipale plutôt qu’à l’échelle des districts électoraux, d’où l’attribution d’une enveloppe unique pour l’ensemble de la municipalité plutôt que d’enveloppes égales pour chacun des sept quartiers. Cette manière de procéder permet non seulement de mieux planifier les priorités, mais aussi d’assurer un traitement plus équitable, puisque les districts électoraux de la municipalité n’ont pas tous le même nombre de kilomètres de chemins municipaux, et que certains en ont beaucoup plus que d’autres. Pour résumer, l’objectif poursuivi par ce changement visait à assurer un meilleur investissement en permettant de considérer tous les travaux à réaliser pour ensuite établir des priorités, et favoriser ainsi une gestion saine et efficace des ressources humaines et matérielles.

Le Service des travaux publics a la responsabilité de l’entretien de toutes les infrastructures de la municipalité (bâtiments, réseau routier, réseaux d’égouts, etc.). Le réseau routier de la municipalité absorbe la plus grande partie de de son budget annuel. D’une part, nos routes constituent un élément fondamental de notre collectivité. D’autre part, il faut prendre en compte la vaste étendue de notre territoire : 616 km2 , avec plus de 275 km de chemins municipaux; c’est plus que la distance entre La Pêche et Montréal (247 km environ). Imaginez le coût d’entretien d’un tel réseau lorsqu’il faut compter près de 220 000 $ simplement pour refaire l’asphalte d’un chemin sur un kilomètre (rechargement et accotements compris).

Étant donné que la qualité de nos routes est essentielle pour le développement de notre communauté et la qualité de vie de nos citoyens, la Municipalité travaille actuellement à l'élaboration de son premier plan quinquennal de réfection et d'entretien du réseau routier municipal. Cet outil de gestion a pour objectif de prioriser et planifier les travaux routiers majeurs (comme les corrections, les améliorations et les nouvelles constructions) à effectuer au cours des cinq prochaines années. Les travaux mineurs (balayage, lignage, nivelage, nids-de-poule, rechargement, déneigement, épandage d’abat-poussière) restent, quant à eux, toujours planifiés et réalisés annuellement.

Le plan quinquennal sera élaboré en considérant ce qui suit :

• la classification des routes,
 • l’inventaire des routes qui nécessitent des travaux majeurs,
 • la priorisation de ces travaux selon l'état et la classification des routes,
 • les revenus de la Municipalité, les modes de financement et de réalisation des travaux.

Grâce au plan quinquennal, la Municipalité pourra améliorer la gestion de ses infrastructures routières et informer les citoyens des travaux à venir. Nous y gagnerons tous!