FR
EN

Faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2020

Conformément aux dispositions de l’article 176.2.2 du Code municipal du Québec, en cette séance ordinaire du conseil municipal du 7 septembre 2021, j’ai le plaisir de présenter aux La Pêchois et La Pêchoises les faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2020, tel que vérifié par la firme Samson & Associés, CPA/Consultation inc. Ces derniers sont d’avis que les états financiers donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de la Municipalité.

L’exercice financier 2020 s’est soldé par un excédent de l’exercice de 1 315 719 $, résultant de recettes se chiffrant à 16 826 685$, comparativement aux dépenses et affectations de 15 510 966 $, tel qu’audité par l’auditeur externe. Une partie du surplus a été affecté à l’exercice 2021 et un solde de 554 089$ est toujours non affecté.

Réalisations 2020 

Sur les charges totales de plus de 15 M$, 2.279 M$ constituent des investissements en travaux routiers et un peu moins de 11,4 M$ constituent des frais pour des obligations ou des quoteparts:

  • Quoteparts de la MRC incluant la sécurité publique : 3,95 M$
  • Gestion des matières résiduelles : 1,56 M$
  • Gestion de la dette : 1,00 M$
  • Salaires incluant les charges sociales : 4,63 M$

Pour faire face aux défis et aléas reliés à la pandémie, les municipalités du Québec ont toutes reçu en 2020 un soutien des gouvernements provincial et fédéral. Des 564 212$ octroyés à La Pêche, 282 106$ ont été affecté à l’exercice 2020 et 282 106$ à l’exercice 2021.

Même si la pandémie a retardé l’avancement de certains projets, l’équipe municipale a tout de même pu investir considérablement dans ses infrastructures et équipements, en plus de franchir de grands pas dans l’atteinte d’objectifs identifiés dans le plan stratégique municipale 2019-2023.

Des travaux routiers diverses ont notamment eu lieu sur les chemins de la Batteuse, Cléo-Fournier, Irwin, Kalalla, Kennedy, Monté Bussière, et Lac Bernard, et des trottoirs ont été prolongés sur la route Principale. En plus des subventions et soutiens financiers reçus annuellement, plus de 3M$ de subventions ont été confirmés pour des travaux routiers majeurs sur les chemins Clark et Riverside. Plusieurs équipements ont également été acquis pour le service des travaux publics tels qu’un rouleau compacteur, un tracteur articulé, un GPS haute précision pour l’arpentage et un véhicule utilitaire hybride. Des études diverses ont aussi été réalisées afin de planifier des travaux routiers prévus en 2021 sur Clark, Mills, Echo-Dale, des Érables, de la Rivière, McLinton, Riverside, Kennedy et Sincennes.

Le service de la protection des incendies, de la sécurité civile et des premiers répondants a aussi fait l’objet d’investissements : un bateau de sauvetage, une remorque pour le sauvetage hors route, le remplacement d’un réservoir à eau pour un de nos camions de pompiers et le début de la construction du centre de formation.

Au niveau administratif, nous avons acquis le terrain du futur hôtel de ville situé au coin de la rue Principale Est et du chemin de la Beurrerie. La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a d’ailleurs contribué au financement de la conception architecturale du futur hôtel de ville en nous accordant une subvention de 175 000$. Plusieurs ordinateurs portables ont été achetés pour permettre le télétravail et un serveur de bureautique a été remplacé. Nous avons aussi acquis notre première voiture électrique grâce à une subvention du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Un contrat pour nous assister dans l’implantation de la collecte des matières compostables a été octroyé et financé en partie par une subvention de la FCM.

Le service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire a procédé à la revitalisation du parc de la Rivière et à la mise aux normes en matière de sécurité de tous nos parcs municipaux avec structures de jeux. Une subvention obtenue de la FCM a aussi financé une partie du plan directeur des parcs et du plan pour le parc central à Sainte-Cécile-de-Masham.

Au niveau du soutien municipal aux organismes et associations reconnus, c’est 319 000$ qui ont été octroyés par la municipalité en 2020 afin de soutenir les projets et initiatives de la communauté, en plus du soutien administratif et opérationnel offert par les différents services municipaux. Je profite du dépôt de ce rapport pour souligner le travail de tous les bénévoles actifs dans notre communauté qui ont à cœur son bienêtre et sa prospérité. Je vous félicite d’avoir su vous adapter et relever les défis posés par la pandémie. Que vous soyez bénévole dans une association communautaire, sportive, artistique, culturelle, environnementale ou autre, que vous vous impliquiez auprès des jeunes, des ainés, des personnes présentant une déficience intellectuelle ou des membres de notre communauté dans le besoin, que vous le fassiez en ligne ou sur le terrain, au nom du conseil municipal et de tous les citoyens, je vous remercie de votre engagement, le travail que vous faites a une valeur inestimable.

Pour conclure, selon le profil financier publié sur le site du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, le ratio d’endettement total net à long terme du 100$ de la richesse foncière uniformisée est de 0,63$, comparativement au ratio moyen de l’ensemble des municipalités de la MRC des Collines-de-l’Outaouais de 1,52$, et celle de la province de Québec de 2,24$. Le rapport financier au 31 décembre 2020 démontre donc que la municipalité est en excellente situation financière. Le rapport financier peut être consulté ci-dessous.

Guillaume Lamoureux,
maire



Le maire Guillaume Lamoureux a présenté, lors de la séance du Conseil municipal du mardi 8 septembre, les faits saillants du rapport financier 2019 et du rapport du vérificateur externe. Il est reproduit intégralement ci-après.

Conformément aux dispositions de l’article 176.2.2 du Code municipal du Québec, en cette séance ordinaire du conseil municipal du 8 septembre 2020, j’ai le plaisir de présenter aux La Pêchois et La Pêchoises les faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2019, tel que vérifié par la société de comptables professionnels agréés Dignard Ethier CPA inc. Ces derniers sont d’avis que les états financiers donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de la Municipalité.

L’exercice financier 2019 s’est soldé par un excédent de l’exercice de 778 374$, résultant de recettes se chiffrant à 15 568 784$, comparativement aux dépenses et affectations de 14 790 410$, tel qu’audité par le vérificateur externe. Une partie du surplus a été affecté à l’exercice 2020 et un solde de 428 374$ est toujours non affecté.

Réalisations 2019 

Sur les charges totales de près de 15 M$, 1,215 M$ constituent des investissements en travaux routiers et un peu moins de 10,5 M$ constituent des frais pour des obligations ou des quotes-parts non discutables :

  • Quote-part de la MRC incluant la sécurité publique : 3,69 M$
  • Gestion des matières résiduelles : 1,51 M$
  • Gestion de la dette : 1,05 M$
  • Salaires incluant les charges sociales : 4,24 M$

En 2019, la municipalité a procédé avec l’acquisition et l’aménagement d’une unité mobile pour agrandir temporairement l’hôtel de ville. Plus d’une vingtaine d’ordinateurs ont été remplacés, en plus d’acquérir une imprimante pour plan et d’installer un projecteur dans la salle de rencontre de la bibliothèque Ella-Matte.

Des travaux routiers ont notamment eu lieu sur les chemins des Amoureux, Batteuse, Bernier, des Érables, Gauvin, Kallala, Kennedy, du Lac-Bernard, Mahon nord, Mahon sud, MacLaren, McCrank, Parent, Pritchard, Riverside (complété en 2020) et Sincennes. Plusieurs équipements ont également été acquis pour le service des travaux publics tel qu’une benne chauffante pour réparation d’asphalte à chaud, un camion 10 roues, un rouleau compacteur et un pilon compacteur.

Le conseil municipal a pris en compte les recommandations faites par le vérificateur externe en 2018 et s’est doté d’une politique de capitalisation et de dépréciation des immobilisations et d’une politique d’utilisation des sommes versées au Fond local réservé à la réfection et à l’entretien de certaines voies publiques impactées par l’opération des carrières et sablières. Cette politique vient s’assurer que les revenus générés par les carrières et sablières présentes sur le territoire municipal sont dédiés à la réfection des voies municipales impactées par ces activités.

Le service des incendies a reçu une subvention de la province pour procéder à l’achat d’un véhicule tout-terrain et divers équipements pour le sauvetage hors-route. Également, le service des incendies s’est doté de neuf habits de combat, d’une caméra thermique et d’une laveuse spécialisée pour les habits de combats.

Au niveau du service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, la Municipalité a pris en charge en septembre 2019 la gestion du complexe sportif acquis en 2018. Un terrain a été municipalisé pour agrandir le parc des Fondateurs. Le centre communautaire de Duclos a été démoli et une rencontre avec les citoyens a été organisée afin de planifier l’aménagement futur de ce parc. Une mise à niveau de tous les parcs avec structures de jeux a été débutée en 2019 et se poursuit actuellement.

Au niveau du soutien municipal aux organismes et associations reconnus, c’est plus de 250 000$ qui ont été octroyés par la municipalité en 2019 afin de soutenir les projets et initiatives de la communauté, en plus du soutien administratif et opérationnel offert par les différents services municipaux. Je profite du dépôt de ce rapport pour souligner le travail de tous les bénévoles actifs dans notre communauté qui ont à cœur son bien-être et sa prospérité. Que vous soyez bénévole dans une association communautaire, sportive, artistique, culturelle, environnementale ou autre, que vous vous impliquiez auprès des jeunes, des aînés, des personnes présentant une déficience intellectuelle ou des membres de notre communauté dans le besoin, que vous le fassiez en ligne ou sur le terrain, au nom du conseil municipal et de tous les citoyens, je vous remercie de votre engagement, le travail que vous faites a une valeur inestimable.

Pour conclure, selon le profil financier publié sur le site du Ministère des Affaires municipales et de l’habitation, le ratio d’endettement total net à long terme du 100$ de la richesse foncière uniformisée est de 0,37$, comparativement au ratio moyen de l’ensemble des municipalités de la MRC des Collines de l’Outaouais de 1,33$, et celle de la province de Québec de 2,17$. Le rapport financier au 31 décembre 2019 démontre donc que la municipalité est en bonne situation financière.

Guillaume Lamoureux,
maire